Événements CPME 44

Entreprendre rend heureux : retour sur l’AG 2016

24 mars 2016

Tel était le thème de l’Assemblée Générale de la CGPME Loire-Atlantique, du 17 mars dernier, à la Banque Populaire Atlantique avec la présence très appréciée d’Olivier TORRES.

Olivier TORRES se définit comme PMiste, il consacre son temps à l’étude des PME. À ce titre, il débute sa conférence, par quelques chiffres très intéressants mais malheureusement, trop souvent occultés par nos dirigeants.

Et d’ajouter : "Donc sauf à dire que l’économie réelle n’a aucune importance, je crois que la PME est plutôt centrale et essentielle quand on veut comprendre l’économie Française."

 

Le gouvernement est atteint de l’effet Gulliver ?

Olivier Torres, nous explique que les dirigeants ont un manque de reconnaissance et que le gouvernement est atteint d’un effet Gulliver.

Un effet Gulliver est un biais de représentation du monde à partir des géants. En d’autres termes, c’est le fait de définir les réglementations en se basant uniquement sur les grandes entreprises. Pour mieux comprendre l’économie et mieux adapter les réponses politiques, il semble donc important de distinguer les entreprises géantes, des PME et donc d’éviter l’effet Gulliver. Olivier Torres, parle de logiciel, il faut modifier le logiciel du gouvernement pour intégrer les PME et l’entreprise patrimoniale.

 

Pourquoi Olivier TORRES s’intéresse-t-il autant à la santé des dirigeants ?

Le dirigeant est le cœur de la PME et lorsqu’un dirigeant connaît un ennui de santé, c’est immédiatement toute l’entreprise qui faiblit. Pour lui, le capital-santé du dirigeant est le premier actif immatériel de la PME.

 

Pourquoi avoir créé l’Observatoire Amarok ?

Malgré plus de 20 millions d’entreprises en Europe, il y a plus de statistiques sur la santé des baleines bleues que sur celle des entrepreneurs. C’est donc en 2008, au plus dur de la crise économique, qu’Olivier TORRES décide de créer l’Observatoire et une Chair à l’Université de Montpellier sur la santé des entrepreneurs.

L’observatoire cherche à répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi parle-t-on si peu du suicide patronal dans les médias ?
  • Les créateurs d’entreprises à fort potentiel doivent-ils bénéficier de staff médical comme les sportifs de haut niveau ?
  • Un traumatisme personnel peut-il être un ressort entrepreneurial ?
  • Quel est le rôle des questionnaires de santé dans l’octroi de crédit bancaire aux PME ?
  • Comment les dirigeants dorment-ils ? Comment se nourrissent-ils ?
  • Quels sont les événements qui les stressent le plus ?
  • Pourquoi entreprendre est-il bon pour la santé ?

Se préoccuper de la santé entrepreneuriale, c’est s’inscrire dans la perspective d’un entrepreneuriat durable. Vous pouvez retrouver l’ensemble des travaux de l’observatoire sur le site : www.observatoire-amarok.net et nous vous conseillons la lecture du livre « La santé du dirigeant : De la souffrance patronale à l'entrepreneuriat salutaire », édition Broché.

La conférence d’Olivier Torres, sur la santé des chefs d’entreprise fut enrichissante pour l’ensemble de personnes présentes. La soirée s’est conclue par un cocktail aux couleurs de l’Irlande en ce jour de St Patrick.

Olivier TORRES est professeur à l’Université de Montpellier et chercheur-associé à l’EM LYON. Normalien, agrégé d’économie et docteur en gestion, il a consacré tous ses travaux au management des PME et à leurs spécificités. Depuis quelques années, il se consacre à l’étude de la santé des dirigeants de PME et des artisans, car il existe très peu de connaissances sur ce sujet pourtant crucial. C’est pour changer cette réalité qu’il a fondé Amarok, l’Observatoire sur la santé des travailleurs non-salariés, qu’il préside.

Nos Autres
Actualités
Voir toutes nos actualités